Le titre est assez explicite je crois, j’avoue je ne laisse pas trop la place au suspens… Je vais donc te parler de notre aventure de parents lors des mariages auxquels nous avons été invités!!
Le premier mariage (du cousin de mr papa) était en juin de l’année dernière. Ptitchat avait alors 5 mois et tout s’est SUPER bien passé! Un bébé sage à la mairie, un bébé endormi à l’église, une tétée toutes les 4 heures pour le désaltérer et le nourrir évidemment, une petite couche à changer etc, le classique d’une journée en somme. Un repas à l’heure de l’apéro, un petit pyjama avant le repas des grands et hop un gros câlinou de papa et prêt à passer la moitié de la nuit dans sa poussette de bébé profondément endormi ne sursautant même pas au rythme de la musique.
Un arrivage à 2h30 à la maison sans encombre et une fin de nuit pour tout le monde jusqu’à 9h, suivie d’une sieste matinale que personne ne refuse! La soirée idéale tu vois!
Mais ça, c’était avant….
Cette année, le mariage (de la cousine de mr papa) s’est déroulé à la même date (un an après son frangin, ils sont sûrs de s’en souvenir!) mais Ptitchat a désormais 17 mois, et ça ne s’est pas tout à fait passé de la même manière, laisse-moi te raconter…
Sieste requise avant de partir pour la mairie, le temps de nous préparer tranquillement et d’être sûrs qu’il tiendra le coup jusqu’au soir!
Arrivés à la mairie, Ptitchat chipote pour dire bonjour, bon avouons-le tout de suite, ni lui ni moi ne connaissons plus de 10 personnes, pas même le marié!! Un saut dans les bras de papy, un autre dans ceux de tonton, un dans ceux d’une inconnue qui a un chien, il est temps de récupérer l’enfant!
Pendant le discours du maire (qui soit dit en passant vieilli le marié de 9 ans!), Ptitchat joue dans les bras de tonton. A quoi joue-t-il dans la mairie? me demanderas-tu. Eh bien, grâce à tonton, mr Ptitchat a fait péter une claque sur le crâne chauve de papy assis juste devant eux. Alors autant on était pas dans l’église et on a donc évité l’écho, autant la moitié des personnes présentes se sont retournées au moment du bruit de claquage de tronche!! C’est là que tu as honte… Mais heureusement il n’était pas dans mes bras!! 😊
Ensuite vient le temps des photos sur le parvis de la mairie et le moment venu pour nous autres parents de courir après notre enfant qui s’enfuit dans un petit carré d’herbe. Le moment aussi où ta chère progéniture ramasse les confettis du mariage précédent et les goute, des fois qu’ils aient des goûts différents….
Par chance, c’est l’heure du goûter, on s’enfuit jusqu’à notre voiture, ligote Ptitchat à son siège auto et le remplissons d’une bonne compote et un délicieux yaourt…
Puis le cortège démarre pour rejoindre le lieu de la fête. On espère un petit dodo pendant ces 30 minutes de trajet mais que nenni… Du papotage, du papotage et encore du papotage!!
Arrivée dans l’immense domaine de la ferme Montin où Ptitchat découvre avec émerveillement les 2 chiens, les chevaux, poulain et lamas. Intouchables grâce au grillage heureusement!!!

S’en est suivie une cérémonie amoureuse pendant laquelle il n’a pas été possible de s’assoir sur une jolie chaise décorée car la récolte de cailloux a commencé à ce moment là. Oui toi qui a un enfant d’environ 1 an et demi, tu sais que ce sont des petits poucets en devenir! Si tu ne le savais pas, voilaaaaaaa c’est fait, non ne me remercie pas…
Après les échange d’alliances et de vœux, place à l’apéro! Enfin! Comment dire : par 35 degrés c’est le moment que tu attends avec impatience!! Et là, Ptitchat aurait bien voulu tremper ses lèvres dans le kir royal de maman plutôt que le coca de mr papa ou même mieux, son biberon d’eau!
Oui oui il m’arrive de boire des kirs et même que jsui pas pompette après, enfin pas tout le temps (Florence, si tu me lis!!)18h30 approchant, tous les autres enfants ont décidé d’aller jouer avec les nounous. Oui ça c’est génial! Des nounous embauchées jusqu’à une heure très tardive dans la nuit pour foutre la paix aux parents… en théorie! Le notre n’aime pas les enfants, malgré son expérience hebdomadaire de crèche, il ne veut pas qu’ils l’approchent…

C’est pourquoi, notre fils nous a une nouvelle fois foutu la honte en s’approchant doucement et gentiment d’un petit bonhomme d’un an à peine, sucette à la bouche pour lui coller une baffe magistrale dans la bouche.

Hummmm ce moment où tu as envie de rire mais tu ne peux pas, tu te dois de le gronder!! Lui qui n’a pas trop le droit d’avoir la sucette en dehors du dodo à cru que c’était une loi à appliquer à tous…

Ensuite, nous avons tenté de lui donner son repas. J’avais pris une soupe et un bib mais il n’a rien voulu savoir. Il a même craché le toast pain d’épices / foie gras sur la chemise blanche de son père.

A 17 mois, Ptitchat marche et court même. Il est aussi passionné par les animaux (je considère avoir réussi ma mission!) c’est pourquoi il n’a pas lâché son portail à proximité du cheval, qu’il a même appris à imiter! Il a aussi eu son premier bobo-pansement.

On s’éloigne un peu pour voir les chiens quand monsieur décide de repartir voir le cheval, suivi de près par une maman perchée sur des talons dans des graviers (tu vois le topo?!?) qui lui crie « vas doucement sinon tu vas tomb….. ». Et voilà qui est fait! Un vol plané dans les graviers qui, évidemment, lui coupent le genou gauche. MAIS wondermaman est là avec sa trousse de secours. Vas savoir pourquoi j’ai préparé ça 2 jours avant, mais en tout cas c’était une bonne prémonition! On désinfecte, on met un pansement et on a un bébé réparé qui découvre cette petite chose en plastique collée sur le genou et bien évidemment, essaie de l’arracher!!!

Nous avions prévu de le ramener à la maison pour dormir en compagnie de ma mère mais la distance mariage – maison – mariage nous a grandement dissuadé. Note pour plus tard : ne plus faire confiance à l’Homme en ce qui concerne la géographie!
Résignés à faire 1h30 de en route à cette heure-ci, nous décidons de garder Ptitchat avec nous. Bien sûr, en mauvais parents que nous sommes nous n’avions pas pris le lit parapluie mais nous avons toujours le matelas dans le coffre. On sauve les meubles!!

A l’intérieur de la salle, une grande demeure ancienne très très haute sous plafond, il y avait une mezzanine où les nounous occupaient les enfants.

Avant la dégustation d’un excellent feuilleté de langoustines, on décide de mettre Ptitchat, qui tombe de fatigue, dans la poussette et le balader un peu pour l’endormir il est déjà 21h30… On se relaie même pour que chacun ait le temps de terminer son entrée!
Ptitchat finit par s’endormir dans la poussette canne, vraiment pas l’idéal pour lui alors on décide de le monter sur la mezzanine et de l’installer sur son matelas pour être mieux. Au moment précis où je le pose sur ledit matelas, il ouvre ses yeux et voit tous les autres enfants présents et là je sais que c’est fini! Les 20 minutes d’assoupissement l’ont requinqué, il est prêt à se mêler à la troupe!
On le laisse alors avec son doudou qu’il prend plaisir à traîner partout. Mr l’enfant pleure environ 27 secondes histoire de nous faire culpabiliser ce laps de temps.

En plein milieu de la dégustation d’un succulent médaillon de veau aux petites légumes poêlés (je ne suis pas adepte des bébés animaux mais y’a pas le choix 😉 ), une des nounous vient nous dire : « votre fils a fait caca je crois »……. Bon ap´!

Nos affaires de couche terminées, retour sur la terre ferme avec Ptitchat dont les yeux ont du mal à rester ouverts… On réitère l’expérience poussette dehors, oui, les graviers ça berce mieux!! Celle-ci est couronnée d’un succès puisqu’il plonge rapidement dans un sommeil presque profond. Presque! En entrant dans la salle pour le mettre à côté de notre table, un témoin s’empare du micro pour faire un discours et fait surtout des larsens!! Merci le témoin!!!! Et un Ptitchat réveillé bis repetita…

Bon, pour terminer le repas, on le remet sur la mezzanine, la nounou gère comme elle peut en le mettant dans un lit parapluie emprunté à un copain qui ne dort pas. Je remonte voir où en est le schmilblik et elle me dit qu’il applaudit au rythme des bravos d’en bas. Chouette!
Là, je l’entends lui parler doucement et elle lui dit « mon cœur »… Ça m’a piqué! Oui, je sais c’est gentil et mignon et je préfère ça à un « ptit con » mais elle le connaît depuis 30 minutes si l’on peut dire et elle l’appelle déjà comme moi… Bref je laisse mon ego de maman poule de côté et je tente une approche vers mon bonhomme qui est tout heureux et me fait comprendre qu’il voudrait bien jouer. En tant que maman, je suis partagée entre « dis donc il devrait dormir depuis longtemps quand même » et « plus tard il s’endort plus tard il se réveillera!!! » Donc je laisse faire. 🙂
Mr papa nous rejoint et on passe un peu de temps avec lui. Ptitchat se blottit finalement dans nos bras et nous montre qu’il est bien fatigué, sans blague il est minuit!!

Pour une énième fois, on le remet dans la poussette et on s’installe dans les graviers. Je l’ai enveloppé de ma veste (en fait celle que j’ai piqué à mamie car j’ai oublié d’en prendre une!) et je me caille les miches.

Opération dodo définitif réussie à 00h30 après plusieurs trop de tentatives!
On rentre dans la salle par plusieurs étapes pour l’habituer au bruit dans son sommeil et on parvient a rejoindre notre table. Il restera là jusqu’à notre départ.

Des gâteaux, une coupette de Champagne et quelques pas de danse et nous décollons pour la maison a 2h. Il s’est réveillé à 10h30 le lendemain, comme maman!

Ce fut un beau mariage riche en émotions (maritales et parentales!!) mais sincèrement, on aurait du prendre notre temps pour le ramener à la maison passer une soirée en tête à tête avec sa mémé….

On le saura pour une prochaine fois.

On aura quand même réussi à faire une belle photo de nous 3.

 

Et toi, comment ça se passe avec tes marmots quand vous êtes invités?? 

Publicités