Oui, j’ai volé! Mais rassure-toi je n’ai pas braqué de vieille dame ni piqué de bonbons dans un magasin!! Je m’explique :

Lors de notre weekend à la montagne, nous avions eu le plaisir d’assister de loin à une compétition de parapente, et ça m’a donné très très envie d’en faire!

Alors voilà que j’ai annoncé à mr papa et à ma meilleure amie que pour mes 30 25 ans, je voudrais bien ce cadeau!

Presqu’un mois plus tard, mr mon frère est venu m’annoncer que 4 jours plus tard, il m’emmenait pour une surprise! Lui, trop excité de me le dire, moi, trop excitée de tout savoir, il a fini par me dire qu’il m’emmènerait faire du parapente avec lui et sa chérie (ouiiii j’ai une belle sœur!! Coucou M.!).
Le choc, la surprise, moi qui pensais ne faire ça que dans un an, et bien non c’est dans 4 jours! Et là, incroyable, mais pas la moindre peur! La seule chose qui m’ennuyait c’était de devoir faire garder Ptitchat tout le samedi, et ça me bloquait vraiment, jusqu’à ce qu’il me fatigue tout le reste de la semaine et que j’aie hâte de le laisser à ma mère!!!!

Samedi 23 août 2014 : nous voici donc partis pour Annecy à 8h de matin. 8h un samedi, ça me fait mal!! Enfin même un autre jour mais bon…
Arrivée à Annecy vers 10h puis vol prévu à 11h. 0 stress, 0 appréhension, rien, la zénitude absolue!
20mn de montée en camionnette à l’avant pour éviter les vomitos et avec un chien couché sur les pieds, et hop préparation, harnais, toile et compagnie et c’est le moment du grand saut ou plutôt de l’envol.
J’ai juste quelques minutes de mise en place pour admirer la vue époustouflante du site! Une vue sur le lac d’Annecy tout entier, sur les communes alentours, un panorama incroyable que je ne me lasse pas d’admirer, je ne peux m’empêcher de penser à mon homme qui m’attend en bas et qui loupe cette vue sublime, mais son vertige et lui ont préféré rester sur le plancher des vaches.

image

Les choses sérieuses commencent : le moniteur m’a dit de courir, courir, courir. Et j’ai couru, couru, couru jusqu’à ce que la toile se gonfle d’air et que mes pas de courses soient à la limite du reculons! Je croyais que j’allais « sauter » dans le vide puis que la voile se gonflerait et nous remonterai mais non, c’est bien moins violent que ça, c’est d’une douceur incroyable! Puis le moniteur et ses grandes jambes ont terminé les quelques pas pendant que je pédalais dans le vide et voilà, on était dans les airs… 

image

Quelle sensation, quelle émotion, quelle liberté!
J’ai vraiment compris ce que pouvait ressentir un oiseau!
Une sensation de puissance pourtant si vulnérables, mais la prudence étant de mise avec nos équipements, nous ne courons aucun risque…
Que dire des sensations ressenties : la liberté, la légèreté, la puissance, la hauteur, et bien d’autres mots qui restent encore enfouis sous l’émotion.

Quelques secondes de vol calme pour prendre quelques photos avec la perche puis le moniteur me donne les manettes. Mon bras gauche tremble de manière incontrôlée, entre l’émotion, le froid car il fait quand même pas très chaud, l’excitation de l’instant etc mais je réussis à prendre les commandes et il me guide pour faire des petits tours, des accélérations, ralentissements, des à-coups de balançoire.
Ensuite il reprend les manettes et me demande si j’aime les manèges à sensations fortes. Et comment dire, autant il y a 10 ans j’adorais ça, autant à l’aube de mes 30 25 ans, j’aime bien moins! Mais on est là pour passer un moment exceptionnel et je lui dis que je suis prête!
Commence alors un manège de dingue, on tourne, on vole, on virevolte, on revient en place avec un effet de pesanteur étrange, comme quand on monte une côte en voiture et qu’on arrive au sommet pour redescendre tout de suite, ce moment où l’estomac fait des saltos dans ton corps mais que tu continues à sourire bêtement (et à crier pour ma part!). J’ai l’impression qu’on me dépose dans un nuage invisible, qu’il n’y a rien en dessous de moi, ce qui est le cas et que pourtant c’est très doux comme sensation!
Je ne pourrais pas dire quel genre de « figures » on a fait, je ne saurais pas dire où ma tête était, en haut en bas ou ailleurs, je n’en ai aucune idée, je n’ai eu aucune notion d’espace, ni de temps pendant ce moment mais qu’est ce que j’ai « kiffé ma race »!!!!

image

On a recommencé le manège une nouvelle fois puis ayant beaucoup crié il m’a demandé si je voulais faire un nouveau tour ou terminer la descente tranquillement. On est des dingues ou pas??? Bon, alors on a recommencé une dernière fois!

Puis la « piste » d’atterrissage en vue, on se prépare, le moniteur me dit de ne rien faire jusqu’à nouvel ordre. Ayant trop peur de me casser un genou où une dent au sol, j’écoute bien ce qu’il me dit… jusqu’à ce que j’aperçoive mon chéri au sol juste en face de moi. Après plein de coucous pour qu’il me repère (et admire mon atterrissage lol), il dégaine le smartphone pour les photos (oui j’ai oublié l’appareil photo à la maison!). Il voit que je souris, il est rassuré pour moi!!! C’est beau l’amouuuuuuurrrrr!

On arrive sur le sol tout en douceur, contrairement à ce à quoi je m’attendais et là, plus rien ne fait redescendre mon sourire, pas même les nausées qui auront suivi pendant trente bonnes minutes voire 1h après…
Il faut quand même dire, que quand le moniteur te parle de manèges à sensations, on est vraiment pas loin de Space Mountain et Roller Coaster, pour les connaisseurs! Pas loin ou plutôt plus loin car la sensation de retour est vraiment vraiment incroyable et difficilement descriptible. Du jamais vécu pour moi auparavant.

Une fois remise de mes émotions, mes acolytes et moi allons pique-niquer au bord du lac d’Annecy qui nous offre une jolie vue digne des plages les plus belles du monde!

image

Puis un tour de bateau sur le lac et quelques pas dans le vieil Annecy et il est temps pour mr papa et moi de rentrer chercher notre Ptitchat (que j’ai appelé 3 fois et qui m’a quand même bien manqué!).

Un immense MERCI à mon frère et ma belle-sœur pour cette superbe surprise, qui heureusement en était une car si elle avait été prévue trop longtemps à l’avance, je n’aurai peut-être pas eu le courage de me lancer!
Comme m’a dit le mec qui a volé juste avant moi :  » je peux comprendre que certains deviennent addicts au parapente ». Oui, je comprends vraiment qu’on puisse devenir accroc à ces sensations, je conseille à toutes les personnes qui se tâtent un peu au grand vol de se lancer car ça vaut vraiment le coup et c’est un moment qu’on ne peut pas imaginer tant qu’il n’est pas vécu et qu’on ne regrette absolument pas!!! Et merci à l’Espace 3D qui regorge de professionnels concentrés mais super sympas et surtout à Dom qui a grave assuré la descente et les photos / vidéos!!

Et si jamais j’avais oublié de vous le dire : j’ai fait du parapente et c’était diiiiiingue!!!!!!!!!

Et toi, tu as déjà fait quelque chose de ce genre? Vas y raconte moi tout!!

Publicités