Je vais te raconter notre expérience en langage des signes.
Non, ne ne sommes pas mal entendants ni sourds. Je vais tout te raconter…

Il y a 4 ans, je travaillais dans une micro crèche à Lyon où une petite fille et sa maman avaient suivi des ateliers de langue des signes pour communiquer. Au fil des mois, la petite fille nous montrait souvent des gestes que nous ne comprenions pas mais que nous nous empressions de demander à sa maman la signification. Petit à petit, on a pu communiquer avec elle pour plein de petites choses du quotidien et à ce moment là déjà, 2 ans et demi avant l’arrivée de Ptitchat, je savais que je suivrais ces cours avec lui.

C’est donc naturellement que quand il s’est approché de son premier anniversaire je me suis renseignée et j’ai trouvé l’association « Simplement parents » qui propose plein de réunions vers chez moi sur plusieurs thèmes (allaitement, portage, méthode Faber et Mazlisch, prêt de livres, et atelier des signes). Je nous ai alors inscrit et nous avons commencé le mois de son anniversaire les ateliers « Signe avec Moi« .

Lors du 1er atelier, les autres parents et moi avons expliqué nos attentes et nos souhaits et avons fait connaissance dans une très bonne ambiance, les enfants jouant au milieu de nous et avec une animatrice vraiment très sympa et ouverte!!

15 jours plus tard, Ptitchat savait déjà signer « encore » quand il voulait rester dans le bain ou quand il voulait manger autre chose (plus rare).
Nous avons assisté en tout à 5 ateliers d’1h30 chacun, pendant lesquels les enfants jouaient avec nous, signaient en chantant, prenaient le goûter tous ensemble. Un vrai moment de partage et d’échange, d’apprentissages et d’ouverture sur le monde et sur les possibilités de communication avec son enfant.

Au terme de ces ateliers, pour tout dire, Ptitchat ne signait pas des masses, on a appris au fil du temps, ensemble avec le cahier qu’on avait ramené des séances, avec des chansons et des livres.

Puis il y a quelques temps, j’ai découvert via d’autres blogs et réseaux sociaux, l’existence de Francis Lacoste qui a écrit un livre : Signer avec bébé

91nGAB08S7L._SL1500_

Il propose une inscription à sa newsletter, qui explique à chaque fois comment signer tel ou tel mot / phrase. J’aime beaucoup recevoir cet e-mail car même si on connait désormais plusieurs signes, il y en a parfois qu’on apprend encore, comme le « s’il te plait » et « pardon » qu’on a découvert via Francis Lacoste, il y a peu.

Aujourd’hui, soit 8 mois après avoir suivi ces ateliers des signes, Ptitchat sait nous dire plein de choses comme par exemple : Gâteau (évidemment!!!), encore, s’il te plait, poisson, oiseau, eau, chat, chien, manger, coccinelle, papillon, pipi, caca (bah oui aussi!), eau et encore plein d’autres.

Pour autant, ça ne veut pas dire qu’il ne sait pas les prononcer, pas tous, mais pour la plupart, il sait les dire. Il sait dire plein de petits mots, d’ailleurs je tiens à jour un petit carnet avec les mots qu’il baragouine prononce à sa manière (pas forcément la notre). Il sait nous dire quand la « mo » (moto) passe et aussi la « tature » (voiture), les « ssa » (chats), les « cocooooottes » (poules évidemment!!), « sien » (chien). Il sait aussi appeler toute la famille par son appellation, j’entends par là les maman/papa/mémé/tata and co et non par nos prénoms!

Quand je me suis lancée dans l’aventure langue des signes, j’ai eu à me justifier de toutes parts : « eh pourquoi? », « mais il est pas sourd! », « bah il va pas vouloir parler après », ou encore « bah tu vas en faire un débile avec ses mains », et « bah moi jsui pas bilingue et jme porte bien ». Soit! Mais pourquoi ne pas donner l’opportunité à mon fils de communiquer autrement, en plus de sa langue maternelle? Les enfants qui sont issus de parents d’origines différentes, un papa anglais, une maman française ou toute autre option, ne sont pas regardés de travers parce qu’ils sont bilingues ou parfois trilingues et plus. Lui apprendre la langue des signes à un an pour communiquer ensemble ne fait pas de moi une maman qui essaie de faire de son fils une bête de foire à l’affût de nouvelles connaissances coûte que coûte!

Non, rassure-toi, il ne sait pas encore lire, et d’ailleurs il n’est pas encore propre, il connaît juste quelques gestes de la langue des signes.

Voilà, tout ça pour dire que si jamais tu hésites ou te poses la question, alors fonces! N’écoutes que toi et ton enfant, si tu vois qu’il n’est pas réactif ou qu’il n’a pas envie, n’insistes pas trop, mais saches que ces ateliers se font dans le jeu, la chansons, les histoires, tout est adapté aux petits pour qu’ils s’amusent et apprennent en douceur, sans bourrage de crâne. Bien sûr, une heure de cours ne suffit pas à tout apprendre mais à la maison, vous aurez tout le temps pour vous entrainer ensemble et découvrir de nouveaux signes qui seront adaptés à vos situations. Ici, nous avons cherché comment dire « pardon » et ça nous sert quand Ptitchat n’est pas sage (si si ça arrive!)…

J’ai pas prévu de mettre mon fils dans une école bilingue, mais si l’opportunité se présentait et qu’il semblait intéressé, alors pourquoi pas? Je pense que c’est petit qu’on leur donne les chances de construire leur avenir, et ça en fait partie!

Et toi, qu’en penses-tu??

Publicités