A l’heure actuelle, si tu me lis depuis plus de 2 jours, tu n’ignores pas que je fais partie de l’aventure We Love Prema en collaboration avec l’Eau Mont Roucous et Vertbaudet qui a pour but de récolter un maximum de bodies en tailles naissance et prématuré pour les customiser et les remettre à l’association SOS Prema début décembre. Remember, j’en avais parlé au début du projet!

2 mois durant, j’ai démarché les merceries, les boutiques, e-shop, particuliers, copines (désolée si j’ai été super relou!), les collègues, les copinautes de forum, les brocantes et vide-greniers à la recherche de bodies et de matériel de customisation.

2 mois durant, j’ai récupéré, acheté, emprunté tout ce qui est nécessaire à ce projet et j’ai mis ma famille à profit : ma mère par exemple, à décousu, une à une toutes les étiquettes des bodies pour ne pas qu’elles grattent et irritent la peau immature des bébés.

2 mois durant, j’ai lavé ou relavé les vêtements, à part de ceux de notre famille. Je les ai repassé, puis j’ai passé quelques siestes et soirées à les customiser, à les décorer, parfois juste à les observer pour savoir ce qu’on pouvait apporter à ce petit lapin ou ce visage souriant… Ça n’a pas toujours été évident mais avec le dieu Google, j’ai réussi à trouver moults idées et à les appliquer (plus ou moins réussies..).

2 mois durant, j’ai fait des photos, je les ai partagées sur les réseaux sociaux, j’ai saoulé ma famille, mes proches…

Et il y a quelques jours, toute mon énergie a failli être réduite à néant à cause d’une dispute digne de cour de maternelle, voire pire. Si tu m’as lu auparavant, je faisais partie d’une équipe, dont 2 de mes copines ultra motivées comme moi mais il s’est avéré que ce n’était pas le cas de tout le monde. Je ne suis pas là pour lancer la pierre ni même pour juger de l’emploi du temps de quiconque mais d’ouvrir les yeux sur une réalité. Il se trouve que ce qu’on appelle la blogosphère, et que je commence à découvrir tout doucement, est quand même vachement dans le m’as-tu vu, et ce n’est pas trop mon délire. Pour ce qui concerne cette opération, j’ai virtuellement rencontré des personnes à fond les ballons (bonjour la vieille expression!) et d’autres dont notre chef d’équipe qui m’ont semblé ne faire ça que pour donner le nom de son blog aux autres, le genre de « t’as vu ce que je fais moi?! » Alors qu’en fait, au bout de 2 mois, pas un seul rdv proposé, pas un seul body customisé en dehors de 3-4 personnes, et à part mes photos et quelques autres, je n’ai pas vu grand chose. J’ai été tellement déçue!

Le reste de l’équipe, toujours motivé, est monté au front pour secouer le cerisier et terminer l’aventure convenablement, ne perdant pas de vue l’objectif qui est d’habiller ces bébés nés trop tôt! Mais au lieu de rectifier le tir et d’admettre son manque d’implication, la chef de notre team nous a simplement éjecté de l’équipe… Nous voilà donc 7 orphelines d’équipe avec plus d’une centaine de bodies sur les bras. Pas question pour nous d’abandonner l’opération et ces bébés, ces parents dans la détresse!

Alors ni une ni deux, après 2-3 échanges de mails, nous avons reconstitué une équipe dont j’ai été nommée chef! C’est beaucoup de pression pour moi et un engagement, bien que déjà au maximum, est désormais au summum (y’a bien une petite différence non??!). Dans 3 semaines (j’aurai 30 ans putain!) ou 4, je devrais envoyer tous les bodies à l’association et ce n’est pas le moment de baisser les bras!

Il en arrive encore des dizaines grâce aux efforts de toute l’équipe, de tous les volontaires et parents concernés (ou non).  N’hésitez donc pas à faire les placards de vos enfants avant le 10 décembre et nous faire passer tous les bodies taille Prema et naissance; de toutes façons vous aurez besoin de place pour cacher les cadeaux de Noël!!! (C’est ma meilleure excuse!) (et elle est quand même très valable!)

Mais aujourd’hui, 17 novembre, c’est la journée mondiale de la prématurité. Alors certes, on n’y peut pas grand chose quand ça arrive mais on se doit d’être sensibilisé à la cause!

JMPsosprema

 

Alors foncez, soutenez l’équipe Maman On Board et surtout l’opération We Love Prema mais pas seulement, il ne faut pas que cette action s’arrête parce que l’aventure se termine, il faut soutenir cette noble cause chaque jour car chaque jour des enfants naissent trop tôt au péril de leur vie.

Publicités