Aujourd’hui, ce soir, j’ai le coeur au bord des larmes, les larmes au bord des lèvres. L’émotion à fleur de peau, la gorge nouée mais mes doigts pour m’exprimer.

Ce midi, en retournant travailler après une escapade soldes avec ma collègue, j’ai appris le drame à la radio. Pour rappel des faits, les employés du journal Charlie Hebdo ont été attaqué par 2 fous furieux, cagoulés, lâches, et ont été assassinés par des armes de guerre. Ce midi, des policiers en fonction ont été abattus dans la rue, à bout portant par des sauvages, des monstres. Au nom de quoi? Je ne veux même pas le savoir, là n’est pas la question. Aujourd’hui, 12 personnes ont été assassinées, des familles ont été brisées, des amitiés coupées, des vies éteintes par ce qui est supposé être des hommes de notre espèce.

Ce soir, je suis triste. Je suis attristée par ce que je vois, je lis, au quotidien, dans les médias, dans la rue, dans notre pays, dans notre monde. Je suis terrifiée aussi. Terrifiée par la planète que nous laissons à nos enfants. Ce soir, je suis Charlie…

54ad3fd9551aeje-suis-Charlie

Mon enfant, parlons-en!

Ce soir mon bébé vit son 365ème jour de sa 1ère année. Demain matin, mon Ptitchat aura 2 ans.
Ce soir, j’ai le coeur au bord des larmes et les larmes au bord des lèvres. Ce soir, mon Ptitchat est encore un bébé, demain, il sera un petit garçon de 2 ans.

Ce soir, je me souviens du 7 janvier 2013, il y a donc 2 ans. Je me souviens de ce que je ressentais, de ce qui se passait chez moi, dans ma tête. Je me souviens de chaque instant.

Demain, en me levant, je me souviendrai tout autant des instants qui nous séparaient de ce petit homme pour lequel notre coeur allait battre un peu plus fort chaque jour. Je me souviendrai de ce temps qu’il a mis pour arriver, je sourirai en pensant aux douleurs que j’ai endurées, je repenserai aux bêtises que j’ai dit ce jour-là. Je revivrai chaque instant comme si c’était la veille.

Demain matin, j’irai embrasser mon fils dans son lit avant de partir travailler et lui murmurerai un « joyeux anniversaire ». Demain soir, nous ferons un petit gâteau ensemble et proposerons à Ptitchat de souffler ses deux bougies, puis nous lui offrirons son ou ses cadeaux.

Demain, Ptitchat fêtera aussi son anniversaire avec ses copains de la crèche. Je lui ai d’ailleurs fait un joli gâteau pour l’occasion.
Demain, je ne serai pas à la crèche pour voir son sourire fier devant les autres enfants. Demain, je l’imaginerai et je verserai une larme, derrière mon bureau…

image

Ce soir, j’ai le coeur au bord des larmes et les larmes au bord des lèvres. Ces larmes, qui ont déjà coulé un peu aujourd’hui, ne sont pas des larmes de tristesse, ce sont des larmes d’émotion. Dans l’émotion, j’inclue la joie, la nostalgie, la peur, le plaisir et bien d’autres sensations. Ce soir, ce sont mes doigts qui me permettent d’exprimer mes émotions, sans m’effondrer.

Ce soir, je m’exprime ici, sur ce blog que j’ai décidé de créer il y a quelques mois. Je m’exprime comme je l’entends, sans peur, sans crainte, sans être forcée non plus. Je m’exprime librement, parce que je le peux. Ce soir, d’autres ne le peuvent pas. Ils sont morts, car justement ils prônaient la liberté d’expression.

Ce soir, la France est en deuil; ce soir, je suis Charlie;

Ce soir, mon Ptitchat s’apprête à avoir deux ans;

Ce soir, j’ai le coeur au bord des larmes et les larmes au bord des lèvres….

Publicités