Je crois que je suis pas loin de pouvoir mourir sereinement… Bon, j’aimerai autant que ça n’arrive pas tout de suite mais si ça devait être le cas (genre cas de force majeur et toussa toussa), je pense que je pourrai être sereine quant à certains principes éducatifs.

Alors oui, je sais, j’entends déjà certaines personnes me dire ce que je répète tout le temps : « Avant on a des principes, après on est des parents« . Oui, c’est vrai! C’est vrai MAIS!

Mais il y a des choses pour lesquelles on ne cède pas. Et parmi celles-ci, chez les On Board, il y a 2 choses qui ne dérogent pas à la règle. Ce deux choses sont : la politesse et le respect des animaux (et des autres aussi c’est évident mais il ne s’agit pas d’un principe d’éducation, il s’agit du savoir-vivre etc etc).

D’abord, le respect des animaux, car je pense que c’est celui que Ptitchat a acquis en premier. Et pour cause! Il est né au milieu de 3 chats, de plus de cinquante chats au refuge de sa grand-mère, des chats chez Pépé Nano, chez tonton, chez les copines et ailleurs. Bon, des chats surtout, mais les chiens aussi, les lapins quand ils étaient là, les poules de Mémé, les chevaux et poneys qu’on croise bien souvent. Dès le départ, on a voulu qu’il apprenne à se comporter convenablement avec les animaux. J’entends par là qu’il n’est pas un roi et qu’il doit respecter le sommeil, le repas, le repos, et tout le reste des animaux qu’il côtoie. Car les accidents, ça n’arrive pas que chez les autres (on en sait qqch ici!), et pour les éviter, il faut les prévenir. Chez nous, les chats n’ont pas la priorité sur Ptitchat, mais il ne l’a pas non plus dans le sens où il y a un moment pour tout au quotidien.

Bien qu’il ait commencé son approche par des tirages de queues félines (je précise au cas ou…), il a finalement compris que ce n’était pas sympa et que ça nous mettait en colère. Puis quand Pinou, notre chat con, a commencé à rebeller un peu, ça a tout de suite remis Ptitchat dans le droit chemin. Maintenant, c’est ancré, on ne fait pas de mal aux chats, ni à aucun animal. J’avoue que parfois, quand il va chez ma mère, il trimbale du chaton sur l’épaule mais c’est pour leur faire des petits bisous, jamais de violence ou d’agressivité, juste un peu de maladresse infantile, sous l’œil d’adultes avertis!

giphy

 

Et l’autre point, c’est la politesse! Oui, la politesse est le principe le plus important pour mr papa et moi avant même la naissance de notre ange. D’ailleurs, ne sois pas choqué(e) par l’histoire que je vais te raconter :
En 2013, précisément le 5 janvier, soit 3 jours avant mon accouchement, nous avons reçu nos parents chez nous pour l’anniversaire de ma mère. Au milieu de la conversation, Mr papa et moi glissons que pour nous, c’est très important que notre fils apprenne à dire les basiques le plus tôt possible « s’il te plait, merci, bonjour, au revoir ». Au moins ces 4 là, le reste peut venir plus tard! En disant ça, j’ai affolé ma belle-mère qui m’a rétorque très sérieusement un : »Mon Dieu, mais vous allez le martyriser ce gamin ou quoi?! »…  Je suis tombée des nues, enfin juste après lui avoir répondu que c’est en commençant tôt qu’on éviterait le carnage de ses autres petits-enfants (4 et 5 ans et demi à l’époque) qui, encore aujourd’hui, sont incapables de demander un verre d’eau poliment ou même dire bonjour quand on arrive…

giphy

Enfin bref, l’essentiel se passe chez nous et aujourd’hui, Ptitchat a 2 ans et 3 mois et demi et dit nos 4 mots magiques. Souvent on lui dit « comment on demande? » ou « qu’est ce qu’on dit » et on lui rappelle les règles de politesse mais rarement on doit se fâcher pour qu’il dise bonjour ou au revoir. Il a même surpris la famille de ma meilleure amie car il a fait un bisou (comprendre tendre la joue) à tout le monde avant de partir et a répété (une vingtaine de fois) un combo de « au revoir, à plus, salut, ciao, à toute, à demain » et bien d’autres, le tout en agitant sa petite main, sac à dos sur les épaules. (Tu la sens la maman gaga fière?) 

Du coup, je commence à me dire que j’ai réussi 2 de mes missions les plus importantes. Pour la propreté, on repassera… Les 5 fruits et légumes par jour aussi d’ailleurs! Chacun ses priorité (coucou la mauvaise foi) mais moi, je crois que je peux mourir sereinement, à l’heure actuelle, ce n’est pas l’impolitesse de mon fils qui polluera notre planète. Oui, bon, ok, il n’a que 2 ans!!

Et chez toi, quels sont les principes éducatifs que tu estimes avoir réussi??

Publicités