Il y a 15 jours déjà, Ptitchat, mon père, sa compagne et moi (et le chien!) sommes partis quelques jours, un grand weekend, chez nos amis proches en Bretagne, ou presque!

Presque, parce que c’est à 20km du 35 mais que ça reste dans le 44. Et tu connais peut être l’éternel débat des bretons et du 44?!

Donc mercredi matin, nous avons décollé à 7h45 après une escale à la boulangerie puis après de longues heures de route (et un flash pour Pépé!!), nous sommes arrivés à destination aux environs de 17h.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Un saut pour dire bonjour puis un détour au supermarché pour acheter des Babybel que môssieur nous a réclamé tout le trajet! Et place à l’apéro!

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Le jeudi, mon père, sa compagne, Ptitchat et moi sommes passés au cimetière nous recueillir un moment sur la tombe de M., la maman de cette famille, qui est partie l’an dernier (j’en parlais ) et comme je l’avais prévu, je n’ai pas du tout géré mon émotion (pas plus en écrivant ces lignes d’ailleurs, c’est toujours aussi difficile). Pendant ce temps là, Ptitchat a joué avec les gravillons de l’allée centrale…

Puis après le repas et la sieste, j’ai embringué tout le monde dans une balade à la douceur de l’automne jusqu’au canal et à l’écluse un peu plus bas. C’était vraiment très sympa et nous avons aussi trouvé un grand châtaigner où tout le monde s’est pris au jeu de remplir le panier pour grignoter le soir. Ptitchat a adoré « crouver encore » des bogues pleines (et des vides aussi…). Il a ramassé quelques pommes aussi, disséminées ici et là.

Processed with Rookie Cam

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Puis le retour fatigant pour mon petit bonhomme, j’ai improvisé une écharpe de portage avec ma propre écharpe. Ma foi, c’était assez pratique!

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Le soir, nous sommes allés manger chez ma cousine (où nous étions logés) et Ptitchat a dévoré son assiette de pâtes à coup de « oh c’est délichieux! ».

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Vendredi, réveil sous la brume mais hauts les coeurs, Ptitchat, lui, a vu du soleil (loin derrière les nuages alors!). Après s’être préparé, on a filé récupérer Pépé & Lili et nous sommes tous allés à La Baule.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Ptitchat était ravi de pouvoir aller « à la mer » et faire des « sateaux de sab ».

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Pépé et moi avons osé mettre nos pieds dans l’eau. Je ne peux pas dire si elle était froide ou pas, j’ai pas senti, ça m’a coupé les pieds net!

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Puis après un monstrueux caprice atomique où j’ai presque dû trainer un Ptitchat sur toute la largeur de la plage (marée montante heureusement!), nous avons fini par atterrir dans un restaurant à la déco divine et le repas tout aussi bon. Le Ptitchat, par contre, juste intenable… Désolée encore auprès du personnel très patient de La Villa

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Ensuite, nous sommes allés nous promener dans les remparts de Guérande.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Et après, on a terminé par un passage au chantier naval de St Nazaire pour voir les fameux bateaux russo-égyptiens. Si gros qu’en fait, Ptitchat n’a même pas percuté que c’était des bateaux…

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Puis nous avons pris le grand pont et il a adoré, enfin juste avant de s’endormir!!

Samedi, on a laissé jouer les enfants tranquillement.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Puis sommes allés au fond du jardin, voir les chevaux de tonton Philou. Ptitchat a a-do-ré voir les chevaux pendant ces 3 jours (et les cocottes!).

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

L’après-midi, après une sieste bien méritée, nous avons eu le clou du spectacle avec une visite personnalisée de la caserne de pompiers du patelin d’à côté.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Inutile de dire que de nombreuses paires de petits yeux ont pétillé non stop et même les petites voix se sont faites toutes petites par l’émotion…

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Ils ont eu le droit de monter dans le groooooos camion rouge.

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Puis de regarder tous les autres véhicules, même le bateau et monsieur le pompier (qui n’est pas Sam!) a eu la gentillesse d’allumer les gyrophares du camion. On a vu 4 paires d’yeux s’illuminer et des poitrines se gonfler de fierté!

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Ensuite, ils ont eu le droit d’essayer le VRAI casque de pompiers mais Ptitchat a eu un peu peur et n’a pas voulu le mettre. Par contre, il voulait bien l’emmener chez lui…

Processed with Rookie Cam
Processed with Rookie Cam

Pour terminer, on a admiré une fantastique vitrine de pièces de collection des pompiers (des petits véhicules, des tenues, des casques dont un américain, etc). Mon Ptitchat aurait bien voulu jouer avec toutes les petites voitures mais non, non, impossible!

Le soir venu, nous sommes rentrés préparer nos affaires et faire un gros dodo.

Dimanche, nous avons décollé à 9h20 de Guenrouet et après de looooonnnnngues heures où mon père m’a dit que j’étais plus chiante que mon fils (facile, lui, il avait Tarzan, Le Roi Lion et Sam le Pompier dans le lecteur DVD!!), nous sommes ENFIN arrivés à la maison aux environs de 18H, non sans compter sur quelques arrêts farceurs de Ptitchat du genre « ze crois ze veux faire pipi »… Puis quand on se gare et qu’on dégaine le matos, il dit « allé mon zizi, fais un pipi après ze te ferai un bisou »… Visiblement pas convaincu, monsieur zizi n’a pas voulu faire son pipi. De retour dans la voiture, Ptitchat nous a dit que c’était une blaaaague de son zizi… No comment!

Le retour au boulot n’a pas été simple mais j’ai survécu et bien que très fatiguée par la route, j’étais contente d’aller voir ma famille chez eux et de pouvoir me recueillir un instant là-bas.

image