Chaque année au mois de janvier, désormais il y a l’anniversaire de ma mère, de Ptitchat mais il y a aussi l’anniversaire d’une rencontre, plus ancienne, et pas des moindres : celle d’avec ma meilleure amie!

On s’est rencontré en janvier 2009, je ne sais plus le jour je l’avoue, enfin si, un vendredi soir, en boîte de night, mon repère de l’époque. On venait de se séparer toutes les deux (chacune de notre côté hein!) et comme à mon habitude depuis presqu’un an, je passais la soirée avec mon groupe de copines. Et parmi elles, il y avait C. qui connaissait W. depuis longtemps et qui lui avait proposé de nous rejoindre, ce qu’elle a fait.

Le coup de coeur

Dès la première soirée, on a accroché! Elle était sympa, avenante, souriante, tout l’inverse de moi en somme, qui ne parlais pas aux gens que je ne connaissais pas, qui ne souriais pas non plus aux gens (encore moins aux hommes!), qui restais dans ma bulle d’amies. Et finalement, on a bien papoté, on a dansé, on a sympathisé, l’air de rien. Et elle avait un déhanché de fou, elle a réussi à me décoincer en danse avec le temps!

Le lendemain, re-belotte! Elle a décidé de passer sa soirée avec nous aussi et m’a proposé de faire un covoiturage jusqu’au lieu de rendez-vous (ladite copine C.) puisque nous étions les deux seules à habiter un peu plus loin que toutes les autres et assez proche l’une de l’autre finalement. Moins de 24h après notre première rencontre, j’étais dans sa voiture, nous nous racontions déjà nos vies et échangions nos premiers secrets et fou-rires!

Notre première année

Nous avons passé 2009 sur les chapeaux de roues. Je pense pouvoir dire qu’en tant que célibataire, ce fut THE année de ma vie! On a passé au moins 50 weekends sur 52 en vadrouille, à profiter de notre jeunesse et de nos nombreux talons aiguilles, sans compter les jours fériés! A cette époque, notre vie n’était que fête et bonne humeur. Toutes deux célibataires (en fait non, moi surtout!!), nous travaillions toute la semaine donc le weekend était VRAIMENT fait pour nous détendre. Puis en juillet, nous avons été embauchées ensemble dans une usine de notre coin. Quel carnage!! On a beaucoup travaillé, mais on a surtout beaucoup rigolé et déconné! Bon, 3 mois plus tard on s’est fait virer mais ça n’a pas entaché notre bonne humeur! A peine notre mission intérim terminée, nous planifions déjà la suite. Nous vivions à 100 à l’heure! Jusqu’à ce qu’elle me colle la grippe A et que je sois hospitalisée! Si, si, c’est sa faute même si je l’entends d’ici dire que non! Elle m’a « craché » (on dira ça ici mais bon, c’est pas la stricte vérité…) dessus une nuit en me parlant aussi fort que le son des basses! Quelques jours plus tard, j’étais à l’hôpital, c’est pas un hasard!! ça ne nous a pas empêché de nous marrer, de faire les folles de nous marier sur Facebook, créant ainsi le doute auprès de tout notre entourage qui nous demandait si nous étions VRAIMENT ensemble, question à laquelle nous répondions OUI à chaque fois (alors que non!), nous sommes mêmes parties en lune de miel dans le Sud pour les faire jacasser, qu’est-ce qu’on a ri!!!

L’année du changement

Puis, les choses ont pris un autre tournant début 2010, avec la « rencontre » avec Mr Papa (en fait on se connaissait déjà depuis un moment mais c’est une autre histoire), et j’ai eu un autre boulot, autrement plus responsable et petit à petit, j’ai commencé à moins sortir, à me reposer le weekend et à profiter de Mr Papa que je ne voyais que ces 2 jours par semaine. Elle aussi a entamé une nouvelle voix professionnelle et nos chemins, ont pris d’autres routes, bien que toujours côte à côte.

Quand Ptitchat est né, bien sûr, les choses ont changé. Chaque parent sait de quoi je parle. On n’a plus le temps, le peu qu’il nous reste on profite de notre famille, on dort (pour ceux qui peuvent), on n’arrive pas à couper le cordon avec notre bébé etc etc. Mais nous sommes toujours restées ensemble, d’un peu plus loin, simplement.

Et puis à cette même période, son travail a changé aussi et elle est devenue saisonnière. Elle est « loin » environ 10 mois sur 12 quasiment, entre son boulot et les vacances qu’elle s’accorde à l’autre bout du monde (moi envieuse??? naaaaaaan à peine!!)

Depuis 2013 je crois, W. et moi, on se voit entre 4 et 8 fois par an je dirai, mais pas un jour ne passe sans que je pense à elle, pas une semaine ou presque sans qu’on s’échange un texto, parfois on s’appelle, plus rarement. Et exceptionnellement, comme cet été ou en juillet 2014, on la rejoint sur son lieu de vie temporaire pour quelques jours, jamais assez bien sûr.

A l’inter-saison, quand elle rentre, elle passe le plus souvent possible à la maison, elle vient voir Ptitchat, qui l’aime d’amour sa Tatie W.!

Cette fille, c’est mon âme soeur féminine, sans aucun doute. Il y a bien eu des moments où on s’est tapé sur les nerfs, où on a eu un peu plus de mal à se supporter mais jamais assez pour que ça n’aille plus loin, notre amitié est vraie, pure et sincère!

Et pourtant…

Et pourtant, cette fois, elle a été une des dernières (de mon entourage proche j’entends) à savoir pour l’arrivée de Babychat. Mais c’était pour la bonne cause puisque je voulais à tout prix le lui dire en face (ce que je n’avais pas fait pour Ptitchat, je lui avais envoyé la photo du test positif!) puisque je voulais aussi lui demander d’être sa marraine.

Une soeur, une marraine

Voilà, c’est ça, en fait, elle est la soeur que je n’ai jamais eu. Quoi de plus normal alors que de devenir la marraine de mon Babychat si on considère que la marraine de Ptitchat est la soeur de Mr Papa?! Et par bonheur, elle a accepté sa mission! Pour Ptitchat, c’était une évidence le choix des parrains (j’en parlais ) et pour ce bébé-là aussi. Ma décision était irrévocable (oui, comme à Koh Lanta) et Mr Papa savait ce qu’il en était, mais mieux encore, il était tout à fait d’accord et il trouvait aussi que ça coulait de source!

Ma meilleure amie

W. c’est sans conteste ma meilleure amie, celle qui est là depuis 2009, sans cesse, sans contrainte, celle qui sait que quoiqu’il arrive je serai là, jour ou nuit (de jour je préfère hein!), celle que je ne vois clairement pas assez, vraiment trop rarement mais nous avons appris à vivre comme ça et à profiter intensément des moments ensemble!

Ma W., si tu me lis, sache que : 1- je t’attends impatiemment; 2- j’ai hâte que tu rencontres Babychat et j’espère que tu pourras être parmi les premiers; 3- on devait s’appeler hier soir, je crois qu’on a oublié encore hein?!; 4- t’as pas bien gardé ta neige, tu m’en as envoyé et je suis pas contente, mauvais deal!!!; 5- stp, pitié, je t’en supplie, promets moi une autre soirée Bambi!!!!; 6- sois heureuse et restes celle que tu es et qu’on aime tous, 7- c’est le cap des 7 ans, tu crois qu’on va y survivre?

Joyeux anniversaire de nous ma chérie! Je t’aime!!!!

giphy

Publicités