Voilà, je l’ai déjà dit ici, mon Ptitchat a eu 4 ans en début de mois.

Et cette année, on a vu les choses en grand! Lassés de lui offrir encore des jouets pour son anniversaire, 15 jours après Noël, on a préféré lui faire une jolie surprise : l’emmener à Disneyland le D Day! MAIS sans le lui dire! Et c’était là le plus compliqué, d’où notre opération commando dont le nom de code était IKEA! Me demandez pas pourquoi, c’est venu comme ça.

Pour embellir cette aventure, nous avons décidé de rejoindre mon amie et sa famille sur place. Eux venant de Bretagne, nous de Lyon, c’était presqu’au milieu. Oui enfin, un milieu excentré mais j’ai jamais été forte en géométrie. Ni en géographie, suffit de demander à mon beau-père qui se souvient du jour où j’ai confondu Turin et Munich… M’enfin bref.

C’est alors avec toutes ces personnes dans la confidence que nous avons tenus nos langues (on commence à être doué pour ça!) et que nous avons pris notre train le samedi après-midi pour Marne La Vallée. Après un petit retard de la SNCF, nous sommes arrivés à bon port à la tombée de la nuit, dans le froid glacial.

Rien. Il n’a RIEN percuté… Dans le train, les petites voisines parlaient de Disneyland mais il n’a rien entendu / compris. Il faut aussi dire qu’à part les quelques reportages qu’il a vu avec moi ces derniers mois, il ne sait pas ce qu’est Disneyland et nous sommes plutôt contents comme ça. Il n’a pas ce sentiment de cadeau extraordinaire, hors du temps (et d’argent!) que ça représente comme nous en avons conscience. Alors quand nous sommes arrivés, notre planning était d’aller directement au Disney Village rencontrer nos amis, faire les boutiques et dîner au restaurant. Mais avec les (nouvelles?) directives de sécurité, on s’est retrouvé devant l’entrée du parc alors il a vu… Et puis dans Disney Store, il allait trouver des milliers de choses sympas alors on le lui a dit! Face à l’entrée du parc, devant les oreilles de Mickey, je lui ai demandé s’il savait où on était. Il m’a dit « non ». Je lui ai dit « on va chez… » ; il a répondu « chez Mickeyyyyyy!! Mais il est où Mickey? On va le voir? Il est chez lui? » Bref bien trop abstrait pour ses 3 ans et 365 jours… Je m’attendais sans doute trop à un « wahouuuuu trop bien!! » ou qqch comme ça mais que nenni… Tout en sobriété, le digne fils de sa mère, ahem…

Nous avons donc rejoint nos amis (c’est drôle d’écrire ça car 10min plus tôt, on ne se connaissait pas vraiment, pas tous, mais ce fut comme une évidence, et ça, ça ne trompe pas! ❤ ) et nous avons déambulé dans les boutiques du village. Dès notre arrivée, Ptitchat nous a demandé un sabre laser. Nous avions prévu de le gâter pour ses 4 ans mais pas de s’encombrer alors nous lui avons expliqué que nous l’achèterions le lendemain avant de reprendre le train… C’est donc à ce moment là que 24h de tortures en tous genres ont commencées. Il nous a clairement soulé dans TOUTES les boutiques pour avoir son sabre. Un coup vert, un coup rouge, un coup vert qui se rétracte, puis rouge comme son copain…

Processed with Rookie Cam

Nous sommes allés dans un restaurant exceptionnel, le Rainforest Café que je recommande vraiment. Une déco à couper le souffle comme si nous étions dans la jungle avec des éléphants animés, des singes aussi bruyants qu’une Babychat, une fontaine à voeux (on a besoin de fontaines à voeux en ce moment!), des tables colorées, des bruitages plus vrais que nature qui simulent l’orage (et font flipper les enfants), une nourriture excellente et un service au top. Prévoyez d’arriver tôt! On est arrivé à 18h30 en se disant qu’il faisait vraiment froid et qu’on prendrait le temps de l’apéro et on a bien fait, il y avait une queue de dingue après ça!


Ensuite, nous sommes rentrés à l’hôtel (dans une ville à côté, les Disney étaient hors budget) puis après une douche pour tout le monde, le moment du gros dodo est arrivé. Je passe rapidement sur le retour à l’hôtel car l’expédition était à la fois cocasse et épuisante, congelante, reniflante.

Processed with Rookie Cam

Dimanche matin, nous sommes arrivés au parc vers 9h30 pour prendre un petit déjeuner dans un des restaurants (le prix du petit dej de l’hôtel nous demandait de vendre les reins de la petite, mais on tient un peu trop à elle pour ça…) et après ça, il a fallu aller voir le dragon dans sa taverne sous le château. J’avoue que j’ignorais complètement sa présence mais Ptitchat avait été briefé par son père (c’est un faux, il fait pas peur, etc) alors il voulait à tout prix le voir.

A 10h50 précises, heure de sortie de mon utérus jadis, mon Ptitchat s’est pris pour le roi Arthur en essayant de sortir l’épée d’Excalibur (sans succès!), ce qui m’a ému aux larmes (tiens donc, étonnant) (et ça recommence en écrivant ça!).

Processed with Rookie Cam

Puis on a attaqué les festivités avec un premier manège avec Dumbo. 35 mn d’attente (en avançant constamment donc ça s’est bien passé) pour que Ptitchat me foute la nausée en montant son éléphant comme un sauvage sans arrêt.

Processed with Rookie Cam

Pendant ce temps, le mari de mon amie, S, est allé prendre les fast pass pour Peter Pan.

Processed with Rookie Cam

J’aurai aimé qu’il fasse les tasses d’Alice avec nous mais c’était blin-dé de monde!!

A notre sortie, nous sommes allés voir les poupées dans le bateau. Il a fallu jeter des pièces dans l’eau pour faire des voeux à la demande du Ptitchat (comme si ce weekend ne coutait déjà pas assez cher)… Babychat, pendant ce temps était fascinée par la musique, les poupées qui s’agitaient etc. Elle en a pris plein les yeux et son sourire ne s’enlevait plus, tout comme son frère! En sortant, nous sommes allés manger à côté de Buzz l’éclair. On en a profité pour prendre aussi des Fast Pass pour l’attraction puisque le temps d’attente avoisinait les 60mn…

Processed with Rookie Cam

Après le repas (et les couches des bébés changées, les vessies vidées etc), nous avons speedé pour arriver avant la fin de notre Fast Pass Peter Pan. Le truc relou c’est que Babychat et son copain Baby S étaient tous les deux en porte-bébés. Elle s’était endormie en 2 minutes top chrono mais pour l’attraction il fallait que je la retourne, face au monde (no way en porte-bébé), j’ai donc dû la sortir du Manduca, ce qui l’a évidemment réveillée… Mais l’attraction en elle-même était chouette. Ptitchat était dans le bateau à l’arrière et il a été fasciné par ce qu’il voyait. Il n’arrêtait pas de crier des « oh le capitaine crosset » ou « eh y a Peter Pan » ou encore « mais c’est le crocodile » (oui il dit crocodile, pas comme son père qui, lui, dit crocRodile!). Bref, mission « plein les mirettes » réussie pour ce Ptitchat.

Processed with Rookie Cam

 

Ensuite, Babychat remise dans le bon sens face à moi, on a réussi à se trouver au pied du château pile-poil pour le début de la parade de Noël. Perché sur les épaules de son père, Ptitchat a pu tout voir : les danseurs, les personnages, les chars… Il a même vu le Père-Noël pour son dernier passage. Il a été récompensé par un tirage de langue des elfes, ce qui l’a bien fait rire. Il n’en finissait plus de faire coucou et s’il avait fait froid (mais ce n’était pas le cas!), j’aurai cru que ses zygomatiques était congelées mais non… Il était simplement heureux. (z’auriez pas des mouchoirs svp?!).

Processed with Rookie Cam

Les 15 minutes de parade terminées (et la Babychat rendormie contre les nichons de sa mère – nichons qu’elle a refusé toute la journée causant un engorgement! Merci les plv partout dans la bouffe), nous sommes allés chez ce cher Buzz, l’aider à sauver sa planète contre ce méchant Zorg! Rebelote pour l’inversion de bébé. Bon, le bruit dans la file d’attente l’avait réveillée, c’est déjà ça… J’ai donc pris place dans un wagon seule avec elle pendant que mes hommes étaient devant prêts à la chasse au robot! Mais, n’oubliez pas, cher Mr Papa, que même 6 ans après et 2 enfants plus tard, dont une de 8 mois sur mes genoux pendant l’attraction, JE suis la meilleure au tir au pistolet!! Soeur de tireur d’élite mec! J’ai donc pulvérisé leurs scores et pris les temps de faire des photos et de jouer avec le 2ème pistolet. Bref, c’était cool, mon chaton a adoré!

Ensuite, il a voulu retourner voir le dragon dans la tanière pour lui donner sa sucette. Mais pas convaincu par sa propre proposition, il a plutôt opté pour lui offrir sa petite voiture… Pendant ce temps, ma copine R et moi sommes allées de l’autre côté du parc pour repérer si les pirates nous proposaient une attraction quelconque. Malheureusement, c’était fermé ce jour-là. Lorsqu’ils nous ont rejoint, nous avons décidé d’aller faire Ratatouille dans l’autre parc.

Mais d’abord, un goûter pour remplir ces bidons et reposer nos jambes un instant. Et finalement, Ratatouille annonçait plus de 60mn d’attente et il était déjà 17h15. Nous devions être à la gare pour 19h45 et nous n’avions pas acheté le fameux sabre laser! Parents indignes… Alors nous avons fait demi tour après une hésitations à faire Roller Coaster entre grands (à peine 20mn d’attente, le truc de dingue!). Mais Baby S n’était pas de cet avis et nous aurions du abandonner les 2 nôtres à R qui se serait retrouvée avec 4 enfants à gérer!!. A la sortie de parc des studios, nous sommes tombés nez à nez avec Mickey et Minnie themselves! Et presque personne pour attendre la photo. Alors j’ai attrapé le bras de mon fils et j’ai couru jusqu’à eux. On a finalement réussi à avoir au moins cette photo,malgré la nuit tombante et ça a suffit à redonner le sourire à mon chaton malgré la fatigue.

Processed with Rookie Cam

De retour au village, nous avons donc acheté LE sabre laser, rouge finalement ainsi que qu’un lapin Panpan pour Babychat, seul article sympa que j’ai trouvé pour elle sans se rabattre sur une peluche qui n’avait un intérêt que très limité… Nous n’avons même pas réussi à dépenser tous les tickets cadeaux que Mr Papa avait eu pour Noël. Par chance, ils sont acceptés dans toutes les boutiques et certains restaurants alors on a vraiment pu lui faire plaisir, tout en gardant les reins de toute la famille!

Processed with Rookie Cam

Nous avons dit au revoir à nos amis, le coeur un peu serré et avons pris le chemin de la gare et une fois assis dans le train, nous avons espéré voir un Ptitchat succomber à ses longues heures de marche mais sans succès. Il s’est endormi dans la voiture après un 8h – 23h à marcher quasiment non stop (y compris dans le train) et sans se plaindre, avec seulement 3 tout-petits stops dans la poussette de sa frangine.

Alors même s’il n’a pas eu la réaction de fou à laquelle je m’attendais, il a été, je crois, vraiment ravi de sa journée de 4 ans. Evidemment, après réflexion, il ne pouvait sauter de joie puisqu’il ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait, on l’avait plutôt bien préservé de cet univers (et on en est assez content). De notre côté, juste un peu déçu de n’avoir fait « que » 4 attractions mais même début janvier, c’est blindé, et 1 journée avec 2 enfants, c’est vraiment trop court. J’aurai aussi bien aimé faire une ou deux attractions à sensations fortes mais ce n’est pas grave, ce n’était pas là l’objectif! Et puis, veiller toute la journée à ne pas perdre son fils de 4 ans, jour pour jour, est déjà une sacrée sensation forte…

Processed with Rookie Cam

Notre retour à la réalité le lendemain nous a fait apprécier à sa juste valeur ce moment d’escapade dont on avait vraiment besoin! Et malgré le coût financier que ça implique, avec la participation de tout le monde (grand-parents, oncles et tantes), ça n’a pas du tout pesé sur notre budget, tout a été payé par l’enveloppe commune. On est même rentré avec des sous et des tickets cadeaux, que demander de plus. Ah oui j’aurai peut être voulu avoir un peu plus de batterie dans mon téléphone pour pouvoir prendre plus de photos et faire plus de snap, mais bon…

La dernière fois que je suis allée à Disneyland, c’était avec Mr Papa, au début de notre relation, il y a 6 ans, nous étions que tous les deux, jeunes, amoureux et insouciants. Le fait d’y retourner cette année avec nos deux enfants avait une signification toute différente et pleine d’émotion pour moi! Allez, on y retournera pour les 4 ans de Babychat peut être…

Publicités