Peut être avez-vous vu fleurir sur de nombreux blogs en ce début d’année, le défi green blog est également arrivé jusqu’à moi.

A petits pas, je l’avoue. Mais comme on dit, il n’y a pas de petit geste.

Alors je ne vais pas tout reprendre du début mais en quelques mots, ce défi est à l’initiative de Marie du blog MamanYoupie qui nous propose moults manières de devenir plus écolo, écono, bio et simplement plus respectueux de notre environnement. 

15400388_1235508343196674_613385857821957704_n

Et dans ma locomotive, ça fait son petit bonhomme de chemin, doucement, vraiment tout doucement. Non pas par conviction ou par envie mais parce que mon cher et tendre est bien ancré dans la consommation et la surconsommation et c’est vraiment très compliqué de lui faire changer ses habitudes. Aussi parce que paradoxalement, ça coute cher de passer à un mode de vie plus sain et « moins coûteux ».

 

Donc chez nous, voici les quelques petites choses que nous avons déjà mis en place de manière plus ou moins récente.

  • Pas de lingettes à la maison, depuis la naissance de Ptitchat, soit 4 ans, c’est 99% de liniment pour le change!
  • Je n’utilise plus de shampooing liquide mais des shampooings solides (le mien est de chez Lush, j’en parlais déjà il y a plusieurs mois). En revanche, je n’ai pas trouvé d’alternative au démêlant et le vinaigre ne suffit pas et me fait friser
  • Le vinaigre blanc justement, je l’utilise pour plusieurs choses à la maison : le nettoyage des vitres, en guise d’assouplissant, pour nettoyer le pipi des chats (oui mes chats sont des connards qui pissent partout et de préférence à côté de la litière!), et autres tâches ménagères. Ajouté à du bicarbonate, il peut faire des miracles!
  • Depuis quelques mois, et globalement depuis la naissance de Babychat, je fais mes lingettes lavables moi-même avec du tissus éponge et des chutes de tissus en tous genres. Pour débarbouiller les minois de mes chatons au réveil ou après le repas, c’est parfait. Des petits carrés ou rectangles faciles à prendre en main pour Ptitchat et rapides à faire!
  • J’ai commencé à passer aux couches lavables aussi. Pour Ptitchat déjà je le souhaitais mais Mr Papa avait refusé catégoriquement. Pour Babychat, même topo. Il ne m’a pas fallu longtemps pour voir qu’il était devenu visiblement allergique aux couches et que c’était définitivement MON problème à moi. Alors j’ai commandé une CL par ci, une autre par là, j’ai tenté d’en prendre chez le chinois (je sais c’est pas éthique, je sais!) mais elle n’ont pas fait l’affaire. Quant aux inserts, qu’ils soient en coton, en bambou etc, ma pisseuse finissait toujours trempée. Jusqu’à ce qu’une copine me dise « hey mais fais les toi même les inserts »! Et Bingo, re tissus éponge, re machine à coudre et hop les inserts de Babychat sont homemade et efficaces. En partie du moins…
  • Et désormais, je fais ma lessive. Je n’en suis pas 100% satisfaite mais pour l’instant, elle lave quand même. A voir si je l’améliore ou non et éventuellement vous la partager…
  • Du fait de l’allergie aux plv de Babychat et de la continuité de notre allaitement, j’ai du revoir mon alimentation et j’ai donc fait l’impasse sur tous les produits laitiers (et c’est toujours un peu difficile par moments!). Du coup j’ai découvert des produits que j’ai beaucoup aimé et surtout ma pâte à tartiner vegan et bio. Chère mais parfois on a vraiment besoin de chocolat dans la vie!
  • Du coup on fréquente les magasins bio et j’ai commencé à acheter des aliments en vrac comme le quinoa, le boulghour, les céréales, riz etc. Je n’arrive pas à me rendre compte si c’est économique et j’avoue que pour le moment, vues nos difficultés, c’est un peu le principal point à observer.
  • Et du coup, je cuisine bien plus de gâteaux maison puisqu’ils doivent être sans plv.
  • On n’utilise quasiment plus de sacs plastiques ou du moins, des sacs cabas qu’on réutilise à chaque fois, comme celui en toile de jute de mon adorable partenaire Les Chatounets.
  • On va à la boulangerie à pied en sortant de l’école (oui ok, c’est à 200m!).
  • Quand on le peut, on va au marché et quand c’est possible, on achète aux producteurs.
  • Tous nos déchets alimentaires vont aux poules de ma mère. Elle en a 26, il faut bien les nourrir!
  • Et donc, mon Ptitchat adore me ramener les oeufs de SA cocotte. J’en achète très rarement et j’évite les n°3…
  • Evidemment, on essaie de trier au maximum les poubelles et on a donc 2 poubelles et 1 seau pour les poulettes.
  • Plus rare, il nous arrive de faire nos petites courses à pied. On part donc avec la poussette et la draisienne et hop, on file à carrefour contact, lidl, super U au choix, on est au milieu des 3! On essaie de rentrer pas trop chargés mais c’est pas toujours évident.
  • Et on a hâte de revoir les beaux jours pour ressortir les vélos et caler la puce à l’arrière du mien! D’ailleurs, ça vous parle des casques pour les mini têtes de chaton?

Il nous reste encore énormément de chemin à parcourir, notamment avec le coca de Mr Papa mais petit à petit, l’oiseau fait son nid et il n’y a pas de petite victoire chez Canard!

Comme le disait Antoine de Saint Exupéry, « nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous empruntons celle de nos enfants« .

Cette phrase a un jour fait écho en moi et j’ai eu envie et besoin de défendre ce point de vue. Bien sûr, je me suis heurtée à des murs et des égoïstes (j’ai des noms précis en tête!) mais tant pis pour eux, je les ai laissés là ou ils étaient. C’est la planète de mes enfants que j’utilise au quotidien et que nous sommes 7 milliards à détruire, il est temps de réagir…

Et vous, vous faites quoi pour la planète? Pour le porte-monnaie? Pour vous et vos enfants?

Publicités