Pérouges, c’est une petite ville, que dis-je, une cité médiévale dans l’Ain, à côté de Meximieux et à environ 45mn de chez moi.

Jusque là, nous n’avions encore jamais emmené les enfants, je n’y étais d’ailleurs pas retourné depuis une bonne vingtaine d’années je pense!

Alors quand j’ai vu passer sur le net l’info disant qu’il y avait une fête médiévale avec des spectacles etc, je me suis dit que c’était l’occasion de faire découvrir tout ça à mon petit chevalier!

C’est donc avec une bébée en porte-bébé et toute notre vie dans le sac à dos que nous avons retrouvé mon père et sa chérie sur les pavés du moyen âge. En porte-bébé parce que ce sont des vrais pavés et donc RIEN n’est adapté aux poussettes, ce qui en soit n’est pas un problème pour moi, mais pas non plus aux fauteuils roulants, ce qui est bien dommage il faut l’avouer.


Bref, après une montée sportive avec 10kg de bébée pour moi et 17 pour les épaules de Mr Papa, on a commencé notre tour en douceur avec plusieurs tentes d’artisans démonstrateurs. Il y en avait qui fabriquaient, à l’ancienne, des arcs, des flèches, des beignets aux pommes et tout plein d’autres choses. Il y avait même une astrologue!!! Le tout en costume bien sûr!


Nous sommes ensuite entrés dans la cité à proprement parlé. Elle est située tout en haut de la colline nous proposant une très belle vue sur la région! Il y avait beaucoup de monde et j’étais très très heureuse d’avoir le porte-bébé! On a erré un moment dans les ruelles mais c’était relativement calme au niveau des petits commerces. Plusieurs d’entre eux avaient des panneaux « à vendre »…


Sous la chaleur étouffante, nous avons décidé de nous arrêter pour boire un coup et vendre un rein. Un petit coup puisque le coca est à 6,20€ la canette! On en a donc pris une pour 3… En plus d’avoir attendu 15min pour être servi, ou plutôt pour qu’on prenne notre commande. Au hasard, la serveuse, en costume toujours, est arrivée au moment ou nous allions partir dans un autre bar en face.

Après ce rafraichissement, il était presque l’heure du spectacle alors nous sommes descendus vers le lieu en question. Après un passage à la caisse de 6€ par adulte… La descente dans le champs a été assez fastidieuse en tenant la main d’un petit garçon sans risque de tomber non plus sur la bébée qui était dans mon dos, le tout sous 35 degrés facile et en sandales!!! Mais on a réussi! On a fait un tour devant toutes les tentes montées pour l’occasion, on a vu un stand de tir à l’arc mais Mr Papa n’a pas voulu que j’en fasse, rabat-joie. Il y avait aussi un fauconnier et ses nombreux oiseaux, des stands de costumes, d’armures, de boucliers, d’armes, et tout ce qui fait briller les yeux des enfants!




Le spectacle a été annoncé au micro et on a eu la chance de trouver un petit coin à l’ombre et en hauteur pour tout voir. On s’est installé tous les 6 + la chienne et on a assisté au show musical des Frères Lumièreet leurs cracheurs de feu. On était un peu loin mais c’était sympa. Sans doute moins impressionnant que ce qu’ils réservaient pour le soir!

Puis sans bouger d’endroit, les fauconniers se sont installé et pendant une bonne demie-heure, on a assisté à des vols d’oiseaux rares. On avait caché la chienne derrière nous car le « dresseur » avait prévenu qu’il y avait un risque même si ses oiseaux étaient nés en captivité! Ce moment était très chouette et le fauconnier bon animateur nous a fait rire. Même lorsque son énorme aigle s’est barré et n’est pas revenu. Et que le faucon suivant a fait pareil! On a bien sûr cru au sketch mais quand ce fut terminé, je suis allée me dégourdir les jambes avec les enfants et je l’ai vu, lui et sa femme en train de chercher leurs deux oiseaux sur un gps grâce aux balises qu’ont les animaux et partir à sa recherche.Il pensait que l’oiseau s’était posé au frais un peu plus loin car la balise ne bougeait pas. Et personnellement, ça m’a rassuré car il nous a dit que ses serres pouvait saisir plus de 200kg et qu’en général, c’était fatal! Alors autant vous dire que quand il a volé juste au dessus de Babychat, c’est pas pour la chienne que j’ai flippé!




Le spectacle suivant était un jeu de combats de chevaliers. Mais ça n’a pas pris. On était là depuis un moment et il faisait très chaud, c’était pas très vif donc on est remonté dans la cité.





Là, on est arrivé au marché médiéval et il y avait plein de jolis stands qui, eux, vendaient un peu tout! Des costumes pour enfants, des gourmandises, des tableaux, couteaux, du miel, et beaucoup d’autres choses. Mon père s’est fait un cadeau et en a fait un à mon fils : une épée en bois, tout ce que j’aime……… Mais Ptitchat était un petit chevalier ravi, on lui a donné les consignes et jusque là, il les a respecté!


On a terminé notre virée par un traditionnel achat de tarte à la praline qu’on a mangé à la maison le soir.
On avait projeté de rester pour le banquet et le spectacle pyrotechnique, mais la chaleur a eu raison de nous et la fatigue des enfants nous a fait opter pour le barbecue dans notre jardin!

En soit, c’était plutôt sympa, mon chaton a eu des yeux qui brillaient dès qu’il voyait quelqu’un en costume et ils étaient très nombreux à jouer le jeu, c’était chouette! En revanche, on aurait du s’organiser autrement et arriver vers 17h pour profiter de la soirée un peu moins chaude et donc des spectacles sans doute plus intéressant visuellement parlant du moins. On le saura pour l’année prochaine! Et on vendra un chat au poids pour se payer un coca…

En attendant, je vais garder ce mantra!

Publicités