Vous êtes nombreuses à me demander comment s’est passée la première séance de Ptitchat chez la kinésio ce soir. J’ai choisi d’y répondre ici car ça a duré 1h!

Nous sommes arrivés pile à l’heure mais avons patienté 20m avant d’être reçus, le temps pour moi de lire tous les panneaux de la salle d’attente. Je commençais à me demander si je ne m’étais pas trompé de jour! Mais j’attendais ce rendez-vous avec tellement d’impatience et d’espoir que je suis un peu chamboulée sur ce qui s’est dit, ou pas.

La kinésiologue, une femme d’une quarantaine d’année, belle, classe, douce et calme a d’abord demandé à Ptitchat s’il savait pourquoi il était là. En mode « fermé comme une huître », il s’est mangé les bras en secouant la tête pour dire non. Elle m’a demandé et je lui ai expliqué combien il était gentil avec les autres et difficile avec nous, qu’il refusait de s’endormir, de manger, qu’il piquait des colères monstres etc. Je lui ai bien dit qu’il avait eu une petite soeur, une entrée à l’école et plus tard je lui ai parlé de l’accident de Mr Papa et de sa longue présence à la maison puis son absence. J’ai expliqué que j’allaitais Babychat, car ça a une importance dans notre relation « conflictuelle« . Refusant encore de parler plus clairement, elle a proposé à Ptitchat de dessiner Papa, Maman, Babychat et lui-même. Il a bien sûr accepté mais en restant dans son mutisme.

Il a commencé à dessiner un gros bonhomme jaune, j’ai espéré que je n’avais pas un si gros ventre, qu’il a pris soin de colorier en bleu turquoise comme pour nous faire languir. Ensuite, il a dessiné un autre bonhomme chevelu en rouge dont le ventre était colorié en violet, et avec un zizi entre les jambes. C’était la 1ère fois qu’il dessinait ça, j’ai eu envie d’éclater de rire mais je me suis étouffée dans mes mains pour ne pas le déstabiliser. A droite de la feuille, il a commencé à dessiner une fleur là ou on attendait un des enfants. Il a décidé de nous dire que c’était une bouche d’hippopotame (il est passionné par les hippos en ce moment!). Evidemment ça ressemblait vraiment à une fleur mais on n’a pas insisté.

La kinésio lui a redemandé de faire Babychat et lui, lui et Babychat dans cet ordre d’ailleurs, ça a son importance pour son égo. Il a donc pris un feutre orange pour se dessiner AU MILIEU de papa et maman, puis un violet pour faire sa soeur à gauche de la feuille, de mon côté. Il n’a pas fait de bouche à ses bonhommes par contre sa soeur a de grands yeux (comme en vrai!). Et il s’est arrêté après avoir écrit son prénom, à l’envers, étrangement!

Ensuite, elle lui a proposé de s’allonger sur la table. On a parlé un peu de son comportement quand il va chez ses grand-parents et de son retour à la maison ensuite dans un costume d’enfant terrible. Elle a confirmé ce que je pensais depuis plusieurs mois et que j’essaie donc de corriger : il me reproche de l’avoir laisser. Pourtant il y va sur sa demande la plupart du temps! Elle lui a donc expliqué que s’il n’était pas capable de rentrer à la maison calmement et d’être sympa avec nous, il n’irait plus s’amuser chez eux. Ce que je me tue à expliquer à Mr Papa depuis des semaines, voire des mois en lui disant que ce n’est pas une punition pour ses parents ou les miens mais une prévention pour notre quotidien car leur laisser pour leur confort est une chose mais passer des soirées à hurler derrière n’est pas vivable pour nous comme pour lui!

Pendant qu’elle testait sa résistance musculaire sur son bras, elle lui parlait, me parlait pour en savoir plus. Il a fini par s’exprimer plus librement en disant qu’il n’aimait pas sa petite soeur parce qu’elle lui prenait toujours ses jouets et qu’elle les jetait par terre! La kinésio lui a dit qu’il était le grand frère et que Babychat avait envie de faire comme lui pour devenir aussi grande que lui. Elle a vraiment fait en sorte de le valoriser dans son rôle de grand-frère et m’a demandé de le faire autant que possible. Elle a ensuite mis ses doigts sur son front et j’ai cru qu’il allait se mettre à pleurer tant ses yeux brillaient. A ce moment là, j’ai commencé moi aussi à être un peu débordée par l’émotion de voir mon petit garçon si ému mais j’ai réussi à ne pas me laisser submerger.

Finalement, il a réussi à exprimer qu’il était en colère, que c’était toujours Mr Papa qui le couchait et qu’il ne lui lisait pas souvent d’histoire (ce qui est doublement faux!). Elle a expliqué qu’il était assez grand pour s’endormir dans son lit, seul avec son doudou et sa veilleuse (et les 10 autres!) après une histoire, un câlin et un grattouillage de dos ou massage de pied. Elle lui a dit que c’est pas parce qu’il fait plus de bruit ou qu’il nous met en colère qu’on le voit plus et qu’on a plus de temps, elle lui a dit qu’on ne pouvait pas se couper en deux, surtout moi pour le coucher et la tétée de Babychat. Elle lui a dit que quand il est en colère pour X raison, il a le droit d’aller s’enfermer dans sa chambre seul pour se calmer et se détendre sans nous et sans sa soeur, ce qu’il fait très rarement.

Pendant qu’elle libérait les tensions, notamment celles du foie, car la colère vient du foie, elle continuait de lui donner des « consignes » pour être grand à la maison. Elle m’a dit de continuer à laisser Babychat à ma mère pour profiter de lui et lui seul. Elle lui a assuré que quand Babychat irait à la crèche, elle grandirait et aurait des copines et l’embêterait moins (ah! ah! ah!).

Elle a terminé par lui recentrer ses énergies en le touchant à plusieurs endroits sur le corps. Elle est partie de dessous ses parties génitales jusqu’au haut du crâne juste en posant une main sur lui et en lui parlant. Alors qu’elle lui touchait le ventre, il lui a dit « en fait c’est que moi, ma colère elle reste coincée dans ma gorge ». J’ai expliqué que parfois, quand j’y arrivais, je le prenais tout de suite sur le coup de sa colère pour lui parler et qu’il me dise ou se situe sa colère (tête, ventre, jambe?) et de quelle couleur est celle-ci. Souvent ça le calme rapidement de verbaliser.

Pendant qu’on débriefait un peu, elle a laissé Ptitchat jouer avec ses accessoires. On a donc commenté le dessin, j’ai vu directement la position des personnages et elle m’a dit que les couleurs étaient très parlantes. Le rouge et violet utilisés pour Mr Papa représentent la colère, le violet est aussi utilisé pour sa soeur. Les grands yeux des deux enfants montrent qu’ils sont à l’affût de tout, surtout Babychat. La fleur qu’il a déguisé en bouche d’hippo est un « accessoire pour dire qu’il est en colère mais qu’il vous aime quand même ». Ouf! Le fait qu’il se soit positionné au milieu de nous deux c’est parce qu’il est au centre de son monde et sa soeur démon côté, bah clairement qu’elle est un greffon, et ça, tout le monde le savait déjà…

Nous voyant parler de son dessin, il a décidé de revenir vers nous pour ajouter des petites choses. Il a donc fait 2 arcs en ciel, un bateau et la mer, une maison avec jardin, un soleil sur la demande de la kinésio avec pleiiiiin de rayons, un truc bizarre sur un côté pour lequel on n’a pas eu d’explication et LE truc amusant : il a dessiné quelque chose entre Mr Papa et moi. On dirait presqu’une laisse, ce qui n’est pas flatteur pour moi. MAIS, il nous a dit « bah c’est un mariage! parce que je voudrai que papa et maman se marient lundi prochain ». C’était plutôt inattendu et touchant à la fois! Cet enfant a décidément les oreilles et les yeux partout! Je vais donc devoir choisir mes programmes tv avec plus de discrétion 😀
Il a choisi de ramener son dessin à la maison et en arrivant, il nous a rajouté des bouches à tous et des oreilles à sa soeur et lui!

J’ai du l’arrêter de dessiner sinon on y serait encore. Il m’a demandé si on pouvait « rester encore un peu » après cette heure de consultation. J’en déduis juste qu’il était bien avec cette femme.

Voilà pour un premier jet. Elle ne m’a pas promis monts et merveilles, ne m’a pas dit que ce serait magique, elle m’a dit beaucoup de choses que je ne saurai retranscrire ici car c’était très riche mais elle m’a dit que parfois quand c’est dit de la part de quelqu’un d’autre, ça peut avoir un peu plus d’impact, ce que j’approuve totalement. On s’est dit que peut être il faudrait se revoir d’ici 3 semaines pour plus de « manipulations » vu qu’il a été cerné désormais.

Je ne sais pas si ça changera quelque chose mais j’espère qu’il sera apaisé à l’avenir, que le fait que quelqu’un lui dise ce que nous on lui répète rentre un peu plus dans sa tête.

A suivre…

Publicités