Un nouveau point baptême aujourd’hui :

Le baptême en lui-même

En vue du baptême de Babychat, nous avons été invités à nous présenter à la paroisse pour préparer la cérémonie.

Nous avions déjà fait ça pour le baptême de Ptitchat il y a 3 ans et c’était pas la folie mais c’était relativement sympa et convivial. C’était sur 2h un vendredi soir et un samedi matin/midi. Puis il y avait eu le baptême qui s’était déroulé comme nous le voulions et l’attendions.

Cette fois, c’était déjà plus compliqué dès le départ. Nous n’avons pas pu avoir la date que nous désirions car il n’y avait pas de baptême ce jour là. Puis ensuite, le lieu était imposé alors que nous souhaitions la baptiser dans l’église de notre commune, accessoirement la même que pour son frère. Et enfin, l’heure de la cérémonie n’était pas non plus celle à laquelle nous nous attendions! Et pour finir, on nous a informé que le baptême est désormais intégré à la messe.

ATTENTION : il s’agit uniquement des baptêmes dans notre paroisse et ce n’est pas pareil dans la ville d’à côté par exemple!

La préparation de baptême à la paroisse

Alors la préparation s’est déroulée en 3 temps. 3 dimanches matins au mois de juin. Tout comme on aime…..

Le premier dimanche, nous avons été conviés sans enfant mais comble de malchance, nous n’avions pas de Mémé ou Pépé pour les confier alors j’y suis allée seule pendant que Mr Papa les gardait à la maison et les laissait se gribouiller les jambes à coup de feutres.

Ce premier jour, dans une toute petite salle (ce n’était pas dans une église), nous étions une douzaine de couples (sauf moi du coup). On nous a projeté un film canadien ou américain, sur le parcours Alpha. Un « nouveau » chemin vers la foi chrétienne. Et on a été unanime, personne n’a aimé cette vidéo racoleuse à base de « on n’est pas croyants non plus, venez nous rejoindre » qui faisait carrément très secte pour le coup. La vidéo a duré une trentaine de minutes et j’étais soulée parce qu’une amie m’avait déjà parlé du parcours Alpha puisqu’elle l’a suivi il y a peu de temps et que ça n’a RIEN à voir avec cette vidéo, en tout cas pour elle.

On a ensuite été répartis en 4 groupes de 5-6 personnes afin de se présenter et de parler de la vidéo. Après les présentations, nous avons donc expliqué pourquoi nous demandions le baptême et chacun avait ses raisons plus ou moins personnelles. Ensuite nous avons donc débattu de la vidéo puis la réunion s’est terminée là.

Le second dimanche, Mr Papa m’a accompagné pendant que nous avions laissé les enfants à ma mère. Nous avons de nouveau eu droit à la projection d’un film « publicitaire » sur la foi chrétienne. C’était tout aussi nul à mon goût, limite pire…

Le topo : 3 témoignages : un homme riche, célèbre et talentueux qui chope un cancer et qui s’en remet donc à dieu pour guérir et la médecine réussit à lui trouver un donneur de moelle osseuse pour le guérir. Le second, un ex chef de gang décide de se repentir en prison et voit là un signe de dieu; il créé ensuite sa propre association en faveur des enfants défavorisés et immigrés pour leur éviter de tomber dans les gangs. Et enfin, la 3ème personne est une femme qui a tout pour elle, belle, bien mariée, la vie de princesse, elle a fait le tour du monde etc mais apprend que son mari l’a trompée et que sa vie de rêve est terminée, elle doit tout reconstruire seule avec ses enfants. Et donc la vidéo nous invite à penser (c’est joliment dit hein?!) que si ces 3 personnes s’en sont sorties c’est grâce à  la foi et à Dieu. Je respecte la foi de chacun et on y croit ou pas, un peu, beaucoup ou plus encore mais je trouve que ces vidéos sont clairement racoleuses et c’est en ça que je n’ai pas aimé.

Nous nous sommes ensuite à nouveau retrouvés en groupes, les couples séparés car, je cite « les dames parlent plus que leurs époux » afin de débattre de la vidéo. Encore une fois, le film n’a pas séduit et a fait l’unanimité contre lui. En fait, ce qu’on a reproché, ce n’est pas tant la conviction des gens mais c’est la manière de le faire. Le problème, à mon sens, de l’église en 2017 c’est qu’elle a une image vieille et essaie de s’en dépêtrer mais n’utilise pas les bons outils. J’estime que dans une communauté, qu’elle soit religieuse ou non, si l’on cherche de l’écoute, du soutien, de l’aide, on doit la trouver à cet endroit là et non se voir forcer la main pour avoir la foi par exemple. En tout cas, c’est ce que j’ai dit et malgré les moyens 2.0 ça ne prend pas!

Une fois tous réunis à nouveau, nombreuses sont les familles qui ont protesté sur le fait que le baptême ne puisse être personnalisé et qu’il est inclus dans une messe. Le problème pour nombreux c’est que les parents, parrain – marraine, gd-parents n’ont pas l’opportunité, dans l’église en tout cas, de faire un discours à l’attention de l’enfant baptisé. Ce que j’entends bien. J’avais pris plaisir, malgré l’émotion qui m’avait submergée, à écrire un texte pour le baptême de mon fils en 2014.

Le dernier dimanche matin, nous étions conviés à venir avec nos enfants afin de présenter notre fille à la communauté pendant la messe. Nous avons pris soin de confier Ptitchat à ma mère car le tenir 2h30 au milieu de dizaines de personnes ne me paraissait pas judicieux et j’ai bien fait! Nous avons donc rencontré les 2 autres familles qui baptisent leur enfant le même jour que nous, nous avons échangé nos coordonnées pour se tenir au courant et avons vu avec le prêtre les lectures qui seront faites le jour du baptême. Nous avons également appris que dans le monde entier, chaque dimanche, ce sont les mêmes lectures qui sont faites qu’on soit à Paris, Lyon, Calcutta, Melbourne, Seattle ou que sais-je encore?! Et les messes sont prévues bien à l’avance car le papa-partageur de date a trouvé les plannings de 2060!!!

En résumé, nous aurons la possibilité de lire, ou faire lire, la première ou seconde lecture (les textes sont officiels et on ne peut pas en changer) ou alors des prières universelles., à savoir 1 par famille, donc 3. N’ayant pas plus envie de lire un texte qui ne m’appartient pas (le plagiat très peu pour moi!), j’ai proposé à la marraine si cela lui plaisait sachant que le parrain n’avait pas du tout envie de lire! Et elle a accepté de « jouer (son) rôle jusqu’au bout » pour mon plus grand bonheur! Reste à lui trouver quelque chose à lire qui lui convienne, à nous également et bien sûr, au prêtre… Malheureusement, je trouve que les lectures du 30 septembre sont un peu glauques…

Par la suite, on a été conviés à assister à la messe. Je ne savais pas à quoi m’attendre et en même temps, je ne m’attendais à rien. Les seules messes auxquelles j’ai assisté étaient pour des mariages ou des enterrements donc bon… Et là, grosse surprise. Déjà, la salle était très peuplée et j’ai trouvé ça beau! Ensuite, il y a eu une chorale africaine et ça a enchanté la pièce. C’était merveilleux, rythmé, enjoué, vivant!!!! J’ai adoré, vraiment! J’avais envie de les kidnapper pour le baptême de ma fille! Devant moi, il y avait un couple de personnes âgées qui priaient en se tenant la main, qui s’embrassaient, qui se touchaient, j’ai trouvé ça tendre à souhait!
Et puis, au beau milieu de la messe, il y a eu le baptême d’une adulte. Sans mentir, ça a dû durer 8mn maximum… Elle a été appelé, elle a eu de l’eau sur la tête, de l’huile sur le front, sa marraine lui a donné le vêtement blanc et le prêtre son cierge et basta… J’ai réalisé que c’était comme ça qu’allait se dérouler le baptême de ma fille, la chorale en moins… Bon, ma fille serait un bébé et pas une adulte et ne serait pas non plus enceinte…

Le baptême de Babychat

On m’a déjà dit qu’on n’avait qu’à changer de paroisse pour avoir un baptême plus à notre goût mais nous avons déjà tout préparé et puis il nous parait normal de faire baptiser notre fille là ou nous vivons.

Si au départ nous avons choisi cette date par dépit et surtout le lieu, il se pourrait que celui-ci change et se fasse dans l’église de notre commune, celle ou Ptitchat a été baptisée et là ou je vais régulièrement allumer des cierges, surtout ces derniers mois… Pour mon plus grand bonheur du coup!

De prime abord, un livret de messe sera inutile mais dans le cas ou je déciderai d’en faire un, je pense y glisser une ou deux grilles de sudoku pour ne pas perdre mes convives!

Là ou je suis déçue

Le déroulement bien sûr, le manque de personnalisation, l’impossibilité de mettre des musiques (j’avais opté pour le Roi Lion pour Ptitchat et Je lui dirai de Céline Dion).

Mes alternatives

Je pense égayer un peu le baptême de ma fille en alcoolisant les invités avant. Non, je déconne. Enfin pas tant que ça si je les écoute… N’est-ce pas Mr le Parrain??

J’ai demandé la possibilité qu’un Ave Maria soit cité à la fin du baptême, un peu en hommage à ma grand-tante décédée en février.

J’envisage aussi la possibilité de demander une immersion complète pour le baptême mais Mr Papa n’est pas chaud. En même temps, fin septembre, c’est quitte ou double alors je ne sais pas trop mais je me dis que ça le rendra particulier, au moins pour ça… Mais ma Babychat risque de ne pas apprécier ou au contraire de kiffer!

Tout miser sur le repas de midi, la déco, la fête, et si on perd du monde entre le début et la fin de la cérémonie, bah tant mieux pis!!!

 

En resumé, je n’ai pas vraiment aimé la préparation de baptême et le manque de personnalisation mais j’espère quand même que ce sera une jolie cérémonie… Verdict dans 2 mois et demi!

Publicités