A notre retour de vacances, nous avons eu envie de prolonger un peu la slowlife et même si nous étions de retour au bercail, nous avons eu envie de visiter les grottes de la Balme.

Nous sommes à un peu plus de 35 minutes des grottes et voilà quelques temps que j’avais envie d’emmener les enfants (surtout Ptitchat, soyons réalistes) pour qu’il découvre cet endroit.

Alors nous avons pris la route après manger, le temps de leur laisser faire une petite sieste. A notre arrivée, sans surprise, le parking était blindé, on s’est garé comme on a pu, on s’est changé et on est allé faire la queue. Il y avait foule!

Dès l’entrée, nous avons été ébahis par la grandeur et surtout la hauteur de la grotte! Tout en haut, il y a une petite chapelle mais elle est fermée au public.

                            
            

Une fois nos entrées en main, nous avons installé la bébée dans le porte-bébé et avons commencé l’exploration en suivant les indications. Je connais un petit garçon qui était tout excité!

Au départ, on aperçoit une reconstitution d’hommes préhistoriques, qui a donné plein de questions de mon chaton. Je n’avais pas assez bossé mon sujet pour lui répondre à fond et je pense qu’à 4 ans et demi, c’est peut être un peu tôt pour qu’il emmagasine toutes les infos de la préhistoire etc. Mais une prochaine fois…

Une fois réellement dans la grotte, on a attaqué fort avec des passages super étroits. Il a fallu que Mr Papa prenne Babychat dans les bras car ça ne passait pas avec le porte-bébé, et qu’il baisse la tête parce que 1m85 quand même! C’était vraiment sport! En tout cas, elle, ça ne la dérangeait pas, elle s’amusait à toucher les murs de pierre et crier aussi fort que possible pour faire résonner son écho. Comme à la maison, sauf qu’il n’y a pas d’écho…
Le hic, c’était qu’on était en début de visite donc le groupe encore bien formé et qu’il fallait faire l’aller-retour et donc ainsi laisser passer les personnes qui faisaient demi-tour dans de minuscules cavités. Une chose est sûre, il ne faut pas être claustrophobe sinon bonjour la crise d’angoisse…

            

Ensuite nous avons continué notre bonhomme de chemin, toujours en suivant le chemin indiqué. Nous avons grimpé des escaliers, encore et encore, puis descendu, logiquement. Nous avons admiré des stalactites et stalagmites mais là encore, difficile d’expliquer clairement à un 4 ans et demi quand on n’a pas suffisamment bossé le sujet et que nos connaissances scolaires remontent à loin, très loin… D’autant plus quand chaque explication est suivie d’un « pourquoiiiiii??? ». Enfin bref…

A un moment, nous avons eu le plaisir de voir des piscines naturelles (merci la petite fille qui l’a dit à sa maman!). C’était vraiment très chouette et l’eau était d’une clarté incroyable. Bien sûr, mon chaton a voulu toucher pour comparer avec la température de la mer… Non seulement il y avait une nette différence mais en plus, l’eau était tellement claire qu’il n’a pas réussi à déterminer la surface et a plongé la main dedans, mouillant au passage la manche de sa veste.

  

Ce trou a été formé au fil du temps par des gouttes d’eau…

Les fameuses piscines naturelles à l’eau limpide

Toujours après avoir grimpé des dizaines de marches, baissé la tête de nombreuses fois (enfin pas moi et mon mètre 62!), nous avons eu le scandale d’une Babychat qui voulait descendre du porte-bébé et marcher elle aussi. Par chance, à ce moment-là, nous arrivions au point le plus haut de la grotte principale, soit 40m de haut et nous avons pu nous poser un moment pour boire un coup et la laisser marcher sur la « terrasse » aménagée. Boire un coup car non seulement ça fatigue les cuisses mais en plus, à certains endroits, il fait très chaud, et à d’autres, bien plus frais. J’avais été avertie que les grottes étaient naturellement tempérées entre 12 et 15 degrés toute l’année alors après nos journées à la mer en pleine canicule, je n’avais plus trop de notion de température, j’ai donc fait mettre des pantalons à tout le monde et des vestes… Et j’ai un peu regretté… A certains endroits, on a apprécié nos manches longues et nos mollets couverts mais à d’autres, nous étions en sueur comme après un footing (ceci dit, je ne sais pas comment on sue après un footing, je n’en fais pas!).

  

Ce qui est chouette c’est qu’à de nombreux endroits, il y a des explications sur ce que l’ont voit.Sur la photo de gauche, c’est appelé le voile de la marié. Au milieu et à droite, c’est un bateau d’un homme qui a fait naufrage en 1958 si mes souvenirs sont bons!

 

Au bout d’un peu plus d’une heure, nous avons affronté le dernier labyrinthe très étroit! J’ai réussi à garder Babychat en porte-bébé sur mon ventre et à ne pas m’emmêler les pieds jusqu’à la sortie! Au beau milieu, nous avons découvert une peinture de François 1er réalisée il y a très longtemps et très bien conservée!

Par chance, nous n’avons pas croisé de chauve-souris, ni même Balmy la mascotte, j’aurai peut être frôlé la crise d’hystérie à ce moment-là, pour les vraies hein, pas pour la mascotte!

A notre sortie, la chaleur étouffante nous a vite fait quitter nos vestes. Les enfants semblaient ravis et Ptitchat nous a tout de suite demandé quand est-ce qu’on pourrait refaire une « exploration« .


En résumé, c’était une chouette après-midi. Ptitchat a beaucoup aimé et Babychat semble s’être amusé à tester sa voix et toucher les stalactites! Ou les stalagmites, ça dépend… De mon côté, j’ai trouvé ça sympa et j’ai aimé le fait que ça change des sorties qu’on propose aux enfants, c’est ludique! L’an prochain, on ira pour la Balme au trésors, une chouette chasse aux trésors à travers les grottes, spécialement préparé pour les enfants!

Merci Adeline pour les places et la découverte!

 

Si vous aussi vous voulez découvrir les grottes, rejoignez-moi sur ma page Facebook! Un concours arrive…

Publicités